Prothèses fixes, couronnes et bridges

 

Si les tissus de certaines dents sont trop délabrés, si les dents sont trop cariées, ou si après le retrait d’un ancien amalgame de grande taille et le « nettoyage » de la substance dentaire, il ne reste quasi plus de tissu dentaire, alors, il est judicieux de choisir comme solution durable la pose d’une couronne. Il peut arriver également d’une correction esthétique des dents amène à la pose d’une couronne, comme dans le cas d’une courbe dentaire saillante, irrégulière et dérangeante, qui peut être compensée et remise en état grâce à une couronne ou à un bridge. La couronne est fabriquée par le technicien dentaire, à partir d’une empreinte réalisée sur les dents préalablement préparées (« polissage »). La préparation de la dent se fait sans douleur grâce à une anesthésie locale, en tenant compte du type de prothèse, de l’espace requis ; etc. Suite à cette intervention, le patient reçoit une couronne esthétique temporaire, en attendant que sa prothèse définitive soit prête, ainsi, il peut continuer à vivre confortablement, sans trop de désagrément. L’empreinte mentionnée plus haut va permettre au technicien dentaire de mouler un modèle, à partir duquel la couronne va être fabriquée selon des paramètres définis à l’avance. Pour cette intervention, une consultation préalable avec le patient est primordiale, car trois facteurs déterminent l’aspect esthétique final d’une dent ou d’une couronne : sa forme (sa taille et sa position), sa surface (lisse dentelée, arrondie, aplatie) et l’intensité de sa couleur. Le processus de détermination de la couleur tient compte des éléments suivants : le groupe de nuances (jaune blanchâtre, grisâtre, brun rougeâtre), l’intensité de la couleur dans un groupe de nuance défini, le dessin de l’arête tranchante, la détermination de la couleur du collet dentaire, ainsi que de caractéristiques individuelles, comme par exemple des tâches blanchâtres sur les dents voisines, des nuances jaunâtres, brunâtres, des effets d’émail, etc. Il faudra également tenir compte de ces caractéristiques, lors de la conception de prothèses, de couronnes et de bridges. C’est pour cette raison, que nous aimons utiliser avec nos techniciens dentaires des procédés de coloration de céramique individuels, et des moyens individuels de fixation. Lorsque les couronnes sont prêtes, nous vérifions leur effet esthétique, ainsi que leur conformité aux exigences fonctionnelles de la dentition (la mastication et la phonation). Il est important que la prothèse puisse être nettoyée efficacement. Pour cela, nous montrons les moyens et les procédés, grâce auxquels nos patients pourront jouir de leur prothèse de façon imperceptible et saine, durant de longues années.

 

Si notre patient désire remplacer des dents manquantes, et si c’est possible d’un point de vue médico-biomécanique, nous proposons souvent des ponts dentaires (bridge).Les ancrages des ponts sont en fait des couronnes que l’on trouve sur les dents (existantes, « restantes »), tandis que « les dents manquantes » seront fabriquées par une technique similaire. Le matériel de base, composant les couronnes et les ponts, est un matériel biocompatible. Délai de préparation : 1 semaine.

 

Il nous arrive, de plus en plus souvent, de remplacer des dents manquantes par des implants. Dans ce cas, même une seule couronne peut être fixée sur un implant pour combler l’absence d’une seule dent. Mais dans le cas d’absence dentaire plus étendue ou du remplacement de plusieurs dents, nous pensons que la solution la plus avantageuse reste l’utilisation de prothèses fixes.

Vu l’importance grandissante de l’aspect esthétique des prothèses dentaires et desécartements dentaires minimaux, ainsi que de l’étendue des technologies les moins invasives possible (demandant le moins possible d’interventions), nous utilisons de plus en plus des prothèses sans métaux et une technologie de fixation (adhésion) spéciale qui assure un très bon maintien. Dans ces cas-là, lors de la préparation des prothèses, nous utilisons desmélanges de céramiques spéciales et de résine synthétique, ainsi que de la fibre de verre pour renforcer.

 

Prothèse partielle à plaques métalliques (amovible)

 

Si la dentition restante de notre patient, ou que le nombre et la localisation (statut) de ses implants en place, ne permettent pas la mise en place de prothèses fixes (bridge), alors nous sommes capable de rétablir les fonctions de mastication, de phonation et d’aspect esthétique grâce à des prothèses partielles amovibles (également appelées « stellites »). Dans de tels cas, la charge de la mastication sera répartie entre les dents et la base osseuse et membraneuse du parodonte. Les prothèses stellites sont constituées d’une fine « lame de base » en métal, que nous nous efforçons de placer dans un endroit le moins gênant, en fonction des possibilités offertes. Ce genre de prothèse est fixé aux dents à l’aide d’attaches, et de ce fait, nous n’appliquons cette méthode que rarement. Par contre, en combinant cette prothèse avec un pont, nous offrons à nos patients, une prothèse impeccablement fixée.

 

La prothèse stellite est fixée au pont grâce à une petite attache invisible (genre bouton-pression) qui peut être installée en un laps de temps réduit. Nous réalisons également les prothèses et leur partie gingivale artificielle n harmonie avec les dents existantes et la forme des dents de la prothèse. Naturellement, l’édentement total – sans implants - ne peut être traité qu’avec des prothèses stellites complètes et amovibles.

 

Prothèse télescopique, avec ancrage à l’aide d’une tige métallique

 

Lorsque nous n’avons que très peu de dents à notre disposition pour travailler, et que nous souhaitons réaliser la meilleure prothèse qui soit, fixée sur 1 ou 2 dents, ou sur des implants présents en un petit nombre, nous pouvons choisir l’ancrage télescopique. Nous pouvons également proposer, avec un « ancrage réalisé à l’aide d’une tige métallique», une excellente fixation de la prothèse. Avec le procédé de « l’ancrage télescopique » - tout comme les parties d’un télescope traditionnel – des éléments s’ajustant parallèlement, insérés de façon discrète dans la prothèse amovible, fournissent la fixation définitive. Tandis qu’avec « la méthode de la tige métallique », une « tige, » horizontale, qui relie deux dents ou des implants, offre une large surface d’appui, et grâce à cette surface « d’ancrage » située sur cet élément, la prothèse amovible pourra « s’agripper ». Bien sûr, avec le façonnage de la prothèse et sa gencive artificielle, nous nous efforçons, ici aussi, d’élaborer une apparence esthétique en harmonie avec les caractéristiques du visage et les demandes individuelles.

 

Prix des couronnes, bridges et prothèses

 

TARIFS DES TRAITEMENTS DENTAIRES RECONSTUCTIFS, COURONNES, BRIDGES  
   
Couronne Procera (CAD-CAM system) €560
Pressée ceramic couronne €480
Couronne en Zircone (CAD-CAM system) €390
Couronne céramo-métallique €270
Couronne en porcelaine (porcelaine combinée à de l’or) €370
Inlay/Onlay en porcelaine ADORO/GRADIA €250
Restauration faux pivot L.P. €90
Restauration pivot bio-métallique €110
Couronne provisoire €20
Couronne provisoire (long terme) €45
   
TARIFS DE PROSTHODONTIE: DENTIERS ET PROTHESES AMOVIBLES  
   
Prothèse amovible provisoire (par mâchoire) €350
Prothèse partielle à chassis métallique (par mâchoire) €650
Prothèse amovible complète (par mâchoire) €800

 

 

Demandez un rendez-vous maintenant!